Âges d’admission des moniteurs.trices

  • En Suisse : être âgé.e de 18 ans révolus.
  • A l’étranger : être âgé.e de 20 ans révolus.
  • Avoir au moins 5 ans de différence avec le plus âgé des participants.
  • Nous engageons pour certains camps des “aide-moniteurs.trices”, âgé.e.s de 16 ou 17 ans. Ces aides sont ajoutés au quota du nombre de personnes de l’équipe d’animation => ils/elles ne perçoivent donc aucune rémunération et n’ont pas le droit de prendre en charge des enfants sans la présence d’une autre personne de l’équipe.

Âge d’admission des responsables

  • Être âgé.e de 20 ans révolus.
  • Avoir travaillé au moins sur 3 camps au MJSR ou justifier d’une expérience significative.

Durée et conditions de l’engagement

  • Pour les camps et centres aérés d’été : 2 semaines consécutives au minimum.
  • Pour les autres périodes de l’année : 1 semaine au minimum.

Autres conditions importantes

Nos équipes sont engagées sur la base d’un contrat, d’un cahier des charges (différent pour les moniteurs.trices et pour les responsables), des directives claires et des documents relatifs à notre manière de fonctionner en camp de vacances :

  • fournir obligatoirement l’extrait spécial du casier judiciaire destiné à des particuliers lors du premier engagement, qui doit être vierge pour donner droit à un engagement au sein du MJSR. Le/la responsable de l’équipe rembourse les frais inhérents à la demande de l’extrait spécial du casier judiciaire (CHF 20.-) à la fin de l’engagement (en même temps que le paiement des indemnités) et sur présentation de la preuve de paiement. Sa validité est de 5 ans.
  • pour être responsable : être au bénéfice d’une formation adaptée à la fonction et avoir au minimum deux expériences de camp ou centre aéré.
  • être en bonne santé physique et mentale.
  • respecter un strict secret de fonction : chaque intervenant.e est tenu.e de ne divulguer à personne les renseignements contenus dans les dossiers confidentiels des enfants. Il en va de même pour les situations relationnelles ou familiales dont il/elle peut avoir connaissance.

A faire avant de partir en camp/CA

  • Postuler en ligne et rencontrer un.e professionnel.le du MJSR.
  • Suivre des formations.
  • Participer à la journée de préparation de camp(s) en équipe, qui a lieu en principe 2 à 3 semaines avant de partir. Cette journée permet :
    • d’une part à l’équipe de faire connaissance : en effet, les moniteurs.trices et responsables sont engagé.e.s sur la base des postulations reçues par le MJSR => ainsi, les membres d’une même équipe ne se connaissent pas forcément !
    • d’autre part d’effectuer tous les travaux préparatifs nécessaires pour l’organisation du camp ou du centre aéré : liste des activités, planning des menus, élaboration de la “charte de camp/CA”, décisions quant aux attitudes à adopter vis-à-vis des participants et entre adultes, etc.
    • La participation à cette journée en équipe est obligatoire.

Ingrédients indispensables pour s’engager

  • Avoir un sens aigu des responsabilités : prendre en charge des enfants durant un camp implique un grand nombre de responsabilités ! Il est nécessaire d’avoir pleinement conscience des responsabilités qui sont celles du/de la “mono”: un certain nombre d’articles de loi du Code civil Suisse (CSS), mais aussi le contrat MJSR que vous signerez ainsi que le cahier des charges “Moniteur.trice” ou “Responsable” précisent clairement que pendant un camp de vacances, VOUS êtes au commandes.
  • Être motivé.e : l’idéal n’est pas de venir travailler en camp ou en centre aéré par obligation scolaire, pour faire plaisir à une copine ou aux parents, ou encore parce qu’on n’a pas trouvé d’autre job : être motivé.e par cette aventure est un facteur de réussite incontournable pour assurer des vacances de qualité aux enfants !
  • Aimer les enfants : cela paraît une évidence et pourtant… Aimer sa petite sœur ou son petit cousin, dont on s’occupe de temps en temps, ne prépare pas vraiment à la fonction de moniteur.trice ou responsable de camp… vu que vous aurez en moyenne 20 enfants avec vous, 24h sur 24h ! Le/la moniteur.trice doit tout mettre en oeuvre pour assurer la sécurité physique et affective des enfants qu’il/elle a sous sa responsabilité.
  • Avoir envie de travailler en équipe : il n’est pas toujours facile de fonctionner en équipe. En effet, il y a des personnalités, des valeurs, des envies différentes. “Communication, écoute, respect” sont les maîtres-mots. Celles et ceux qui pensent avoir toujours raison, qui aiment rester dans leur coin ou qui scrutent d’un œil attentif les erreurs des autres, auront bien du pain sur la planche une fois sur place !
  • Les responsables doivent en plus avoir un grand sens de l’organisation car il y a une foule de choses à régler avant de partir pour que tout soit prêt avant le départ en camp/CA.
  • Ces mêmes responsables devront également déléguer des responsabilités et impliquer les membres de leur équipe : tout un apprentissage, car conduire une équipe implique d’être à l’écoute, se rendre disponible, ne pas s’enfermer dans un bureau loin des activités et des réalités de ses monos, animer des réunions, repérer et dissiper les tensions qui apparaissent immanquablement… Bref, “être chef” n’est pas si facile que ça ! Mais cette fonction est terriblement enrichissante… humainement !